TCF Canada Expression Écrite Tâche 3 : Exemple corrigé C1 ( L’urbanisation)

 

La structure et les temps verbaux de tâche 3 de l’expression écrite de TCF Canada :

 

– Donner votre opinion , argumenter , justifier , clarifier , et / ou nuancer vos propos , convaincre vos interlocuteurs , relancer la discussion , apporter des compléments d’informations , illustrer vos à l’aide d’exemples .

– Structurer votre discours en regroupant vos idées et en utilisant des connecteurs .

– Utiliser les temps et les modes .

– Conjuguer correctement tous les verbes réguliers et les verbes irréguliers .

– Utiliser une assez grande variété d’adjectifs qualificatifs et d’adverbes ( maîtrise des nuances et connaissance d’un nombre important de synonymes et d’antonymes ) .

– Maîtriser la phrase complexe .

 

 

Canada Dreamer

 

 

Le format de tâche 3  de l’expression écrite de TCF Canada :

– Rédaction d’un texte ( pour un journal , un site internet , un collègue b, un supérieur hiérarchique ,… ) qui compare deux points de vue portant sur un fait de société exprimé dans deux documents courts et simples ( 90 mots maximum ) avec une prise de position sur le thème traité dans les deux documents .

–  Nombre de mots attendus : 120 mots minimum et 180 mots maximum ( soit entre 40 et 60 mots pour la première partie de la tâche et 80 et 120 mots pour la deuxième partie de la tâche ) .

– Cette tâche comporte deux documents d’environ 90 mots chacun et une consigne .

 

 

Canada Dreamer

 

 

P.S. :

Généralement , le candidat doit résumer les deux textes dans le premier paragraphe ( 60 mots ) , puis donner son opinion dans le deuxième paragraphe (120 mots )

 

 

Canada Dreamer

 

 

TCF Canada Expression Écrite Tâche 3 :

Exemple corrigé ( niveau C1 ) :

 

” L’urbanisation ( le grossissent des villes) “

 

Le premier document :

” De nos jours, les villes grossissent de façon exponentielle. Cette expansion a un impact négatif grave sur notre planète. Il augmente la pollution en raison de l’augmentation des émissions de CO2 et de la déforestation.”

 

 

Le deuxième document :

” Le dicton classique selon lequel l’urbanisation est la cause de tous les maux devrait être révisé. Les villes abritent désormais une classe moyenne sensibilisée à la cause environnementale. Les villes durables qui consomment moins d’énergie sont en constante augmentation.”

 

 

Une réponse suggérée :

 

Villes contrôllantes !

 

La croissance incessante des villes divise le monde en deux camps. Le premier soutient fortement cette urbanisation.

Pour les abonnés au plan  d'un Mois

 

 

Abonnez-vous pour accéder à tout le contenu

One Month / Un mois pour   $14,99

(one time payment / paiement unique )

 

À propos de Admin

Leave a Reply

error: Content is protected !! violators will be prosecuted by law.