Une saison estivale en demi-teinte ( textes longs)

 

TEF Canada Compréhension Écrite :

 

Textese longs :

 

Une saison estivale en demi-teinte

 

  La fin de l’été permettra-t-elle de sauver la saison touristique ? Telle est l’interrogation actuelle des hôteliers, restaurateurs ou syndicats d’initiative pour qui la période estivale de cette année a pris un mauvais départ en France. Fin juillet, Léon Bertrand, ministre délégué au tourisme, admettait que la « saison estivale touristique (était) contrastée. » Très peu de chiffres étayent la tendance, hormis ceux recueillis jusqu’au 19 juillet par trois grands organismes professionnels – la Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d’initiative, l’Observatoire national du tourisme et l’Association nationale des maires des stations de montagne. « La perception de la saison est en nette dégradation par rapport à l’année passée », note le document réalisé en sondant 631 offices de tourisme répartis sur le territoire.

 

  Toutes les régions ne sont cependant pas logées à la même enseigne. A l’ouest, du littoral de la côte d’Opale jusqu’au sud de l’arc atlantique en passant par la Normandie et la Bretagne, les demandes de réservation françaises ou étrangères pour le mois d’aout sont jugées en hausse. En revanche, un tiers des offices situés essentiellement dans le quart sud-est de la France notent que les demandes étrangères de réservation sont en recul.

 

  Les professionnels espèrent que le mois d’aout et l’arrière-saison pourront permettre de renverser la tendance. Pourtant, cet été n’est pas victime d’aléas divers, contrairement à la saison estivale précédente : pas de marée noire, de canicule, d’annulation de festival, d’incendie massif, de grève des transports… Bref, si la fréquentation se révélait en baisse au cours de cet été, il faudrait trouver d’autres raisons, qui sont peut-être la qualité de l’accueil, les tarifs déraisonnables pratiqués dans certaines régions et… une compétitivité de plus en plus agressive de destinations étrangères presque limitrophes. En effet, pour la troisième année consécutive, davantage de Français partent à l’étranger. Autre tendance désormais bien ancrée chez le touriste hexagonal : la vente de dernière minute. Ainsi, le voyagiste FRAM de la région de Toulouse a réalisé la moitié de son chiffre d’affaires du mois d’aout sur les dix derniers jours de juillet.

 

 

 

Question 1 : 
  Concernant la saison estivale de cette année, on apprend :

A. que les résultats du bilan établi au début de l’été sont pour le moins mitigés .
B. qu’elle a démarré lentement mais les professionnels du secteur sont optimistes .
C. que la crise est si grave que le ministre du tourisme a réuni un comité d’experts .
D. qu’elle s’annonce globalement bien meilleure que la saison estivale précédente .

 

 

Question 2 :
  Selon les organismes professionnels :
 
A. la Normandie et la Bretagne ont été particulièrement touchées .
B. l’ouest de la France est mieux loti cet été que le sud-est du pays .
C. toutes les régions françaises sont concernées par le phénomène .
D. la capitale française semble délaissée au profit des autres régions .

 

 

 

Question 3 :
La situation actuelle est en partie due à :

A. d’importants mouvements sociaux .
B. la forte concurrence des pays voisins .
C. un manque d’infrastructures adaptées .
D. la vague de chaleur et aux feux de forêts .

 

 

 

Question 4 :
Cette situation est aussi liée au fait que :

A. les hôtels ne sont pas très bien desservis par les transports publics .
B. les réservations de dernière minute ne sont pas toujours acceptées .
C. les prix sont parfois excessivement élevés pour les services proposés .
D. les conditions d’hygiène dans les établissements laissent souvent à désirer .


 

 

 

 

Corrigés :
ABBC

 

Abonnez-vous pour accéder à tout le contenu

One Month / Un mois pour   $14,99

(one time payment / paiement unique )

 

À propos de Admin

Vérifiez aussi

Lire et écrire ensemble ( textes longs )

TEF Canada Compréhension Écrite : Textes longs :               …

Leave a Reply

error: Content is protected !! violators will be prosecuted by law.